SAISON 2015-2016

lp.aspx-7

 

 »Professeur de chant et aussi professeur de voix. »….Telle est ma réponse lorsqu’il arrive que l’on me demande mon métier. Comment peut-on enseigner la voix ? On a une voix ou on n’en a pas. La nature nous a tous dotés d’une voix, apprenez à l’utiliser.
20 ANS D’EXPÉRIENCE EN ENSEIGNEMENT

ÉVALUATION: obligatoire pour une première rencontre

COURS PRIVÉS : Laval et Rive-Nord ( Bois des Filion )
COURS DE GROUPE : Laval ( Auteuil ) seulement (min 4 pers)
_____________________________________________________
AUTRES COURS :

Harmonisation – Composition -DICTION (Conférenciers, professeurs etc )
COACHING D’AUDITIONS: collèges ,concours (Demo sur place )
PIANO-GUITARE : Pour chanter et s’accompagner soi-même.

Publicités

DÉTENDRE LA MÂCHOIRE

DÉTENDRE LA MÂCHOIRE

Parmi les parties du corps sollicitées dans la pratique du chant, la mâchoire n’est pas la première à laquelle on pense. C’est surtout lorsqu’elle est défaillante que l’on se rend compte de son utilité. Ainsi, lorsqu’on est victime de stress, de trac, comme au moment d’entamer un karaoké si on n’est pas habitué à cette pratique ou de monter sur scène pour un concert, on sent qu’elle nous résiste et qu’elle se crispe sous l’effet de l’émotion. De même que la gorge comprimée, la mâchoire serrée devient alors un obstacle à la diffusion du son.
La plus grande attention doit donc être portée à cette partie de ce que l’on appelle « le conduit » et ce, avant même de commencer à chanter. Comme un sportif, vous allez devoir vous échauffer. En l’occurrence, étirer votre mâchoire pour la rendre plus souple et surmonter la fameuse crispation. On ne vous demandera pas de jouer les Jim Carrey ou les Michel Courtemanche, de simples exercices de relaxation suffiront.
Premier exercice : le lâcher-prise
Le plus simple et le plus naturel est déjà de laisser aller votre mâchoire. Vous ouvrez progressivement la bouche – doucement, il ne s’agit pas de vous la décrocher – et vous laissez pendre la partie inférieure, en direction de votre cou. Votre sex-appeal va en prendre un coup, vous aurez l’air moins intelligent, mais cela va détendre les muscles situés entre les maxillaires inférieurs et supérieurs. Placez ensuite vos doigts à la jonction et essayez de repérer le trou qui s’est formé. Restez ainsi dessus une dizaine de secondes.
Deuxième exercice : le massage
Placez votre index et votre majeur à l’arrière de vos joues, à côté des oreilles. Ouvrez la bouche progressivement jusqu’à sentir un léger décrochage de votre mâchoire au niveau de votre majeur. Commencez alors un massage léger, pas trop fort. Vous devriez bientôt ressentir une irrépressible envie de bailler. Ne vous contenez surtout pas, ces bâillements sont l’expression du besoin de votre mâchoire de se détendre.
Troisième exercice : le repos de la nuque
Placez vos mains sur l’arrière de votre tête, au niveau de la nuque, de façon à soutenir votre tête. Puis relâchez les muscles de votre nuque. Ce sont maintenant vos mains seules qui soutiennent votre tête. Chantez de cette façon, vous devriez sentir votre mâchoire se relâcher et votre chant gagner en assurance.
Quatrième exercice : la lecture
Récitez à voix haute des syllabes présentant le son « o » fermé et long ([o:] en phonétique). Par exemple, les mots « chose », « rose », « prose » ou encore « rôle ». Votre mâchoire sera ainsi sollicitée dans une position qui lui permettra en même temps de se détendre.
Pratiquez ces quelques exercices avant de vous lancer au micro, vous devriez rapidement sentir la différence…

 

BONNE DÉTENTE !!!

Source Internet :

http://www.version-karaoke.fr/blog/260.html